Syndicats et dialogue social

Rights Contact Login For More Details

More About This Title Syndicats et dialogue social

English

Une même question a été posée à une équipe de chercheurs spécialisés dans les relations du travail dans les principales économies post-industrielles de ce début du 21e siècle : comment a évolué la régulation sociale dans les entreprises depuis une trentaine d’années ?
Leurs réponses montrent que les restructurations économiques, l’européanisation et la mondialisation ont conduit à d’importants changements, rarement volontaires, dans les relations entre les « partenaires sociaux » : organisations syndicales et patronales, sans oublier l’État, qui joue souvent un rôle d’arbitre. Ainsi, les modèles nationaux hérités du 20e siècle ont été remis en cause. Les particularismes se sont effacés pour laisser place à des cadres plus fragiles et plus fluctuants.
Ce livre dresse un état des lieux précis des principaux changements qui ont affecté les syndicats et le dialogue social dans les entreprises en Europe et Amérique du Nord. Il permet de dépasser les idées reçues concernant les modèles anglo-saxon, scandinave, rhénan et latin.

English

Dominique Andolfatto est professeur de science politique à l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Il est l’auteur, avec Dominique Labbé, de Sociologie des syndicats (2011), Histoire des syndicats (2011), Toujours moins ! (2009).
Sylvie Contrepois est chercheure à la London Metropolitan University et membre du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CNRS). Elle a publié Syndicats : la nouvelle donne (2002), a co-dirigé l’ouvrage Globalizing Employment Relations: Multinational Firms and Central and Eastern European Transitions (2011) et a coordonné plusieurs recherches internationales.

English

Contenu : Martin Behrens : Allemagne : la résilience d’un « modèle » de référence – Patrick Moreau : Autriche : l’essoufflement politique d’un système consensuel – Évelyne Léonard/François Pichault : Belgique : l’adaptation d’un « modèle » de concertation sociale – Vassil Kirov : Bulgarie : syndicalisme et tripartisme après la chute du communisme – Jens Lind : Danemark : un « modèle » en difficulté – Marina Casula : Espagne : le « modèle ibérique » face à la crise et aux Indignés – Mathieu Dupuis/Claude Rioux : États-Unis : crise du syndicalisme et de la négociation collective – Dominique Andolfatto/Dominique Labbé : France : la cartellisation des relations professionnelles – Lefteris Kretsos : Grèce : les relations du travail au prisme des politiques d’austérité et de dérèglementation – Guillaume Gourgues/Jessica Sainty : Italie : libéralisation du marché du travail et résistances syndicales – Antoine Bevort : Pays-Bas : le syndicalisme des polders – Mélanie Laroche/Patrice Jalette : Québec : un système de relations industrielles en mutation – Anemona Constantin : Roumanie : des minériades à l’intégration européenne – Sylvie Contrepois : Royaume-Uni : l’européanisation d’un modèle très libéral – Christer Thörnqvist/Monica Andersson Bäck/Jesper Hamark : Suède : brève histoire du syndicalisme et défis actuels.
loading